Histoire de sexe

13 avril 2017

La copine de ma mere/ma tante

moi c'est Tom 16 ans, je suis en bac pro et j'habite chez ma mere à Soisson, elle travaille depuis 11 ans dans une usine de moulage plastique avec sa collègue Stéphany, (sa meilleure amie) qui me considere comme son neveu. Stéphany vien de se séparer dans se conjoin, du coup elle nous a demandés de laide pour monter ses nouveaux meubles, referaire les peintures de sa maison qui non pas été faites par son ex-conjoint qui trouver ça inutile.
Le samedi nous nous rendons chez elle, après avoir passez-la mâtiner à repeindre les murs, on decide de commander pizza.
En début d'après-midi on se dépêche de commencer la déco du salon pour pouvoir aller au cinéma voir "la belle et la bête" à la séance de 18h50.
Une fois la déco fini on rentre chez nous pour nous changer et donnons rendez-vous à Stéphany devant le cinéma 5 minute avant la séance. Le film est magnifique pendant une scène romantique je pose ma tete sur l'épaule de stéph, ce qui la fait sourire (comme une tata sourie à son neveu).
Stéphany m'attire depuis plusieurs années, mais elle a 40 ans, moi 16 et c'est le meilleur ami de ma mere, ce qui m'empeche de lui dévoiler mes sentiments.
Par chance un nouveau film sort au cinéma "ghost in the shell" qui n'intéresser pas mere, du coup Stéphany qui avait une journée de congé, décide de passer me chercher pour aller au cinéma.
21h00 le film est terminé d'on decide d'aller chez elle et de commander kebab, une fois les kebabs manger elle m'invitent à rester dormir chez elle vue que sa fille de 5 ans et son fils de 9 ans sont chez leur père. J'accepte avec joua, on decide se mettre devant la télé, mais devant le programme ennuyent, je me lève du canpé pour aller me laver. Une fois doucher je sors de la douche et me rend compte que je n'ai Nis serviette, Nis change ; j'entrebâille la porte et j'appele stéph qui vien de suite, elle toque sans entré et me dit:
"ques que ta tom"
"je n'ai pas de serviette, Nis de quoi me rhabiller"
" ahh, heu attend je vais te chercher sa" elle revient 5 minute aprés,
"tien tom je t'ai trouvé une serviette, par contre pour te rhabiller j'ai qu'un pegnoire"
"merci Tata se ira très bien"
Une fois sécher et mon pegnoir mis je redesents au salon et dit à stéph que la salle de bain est libre, elle part se laver avec un short est un débardeur à la main.
Elle sort de la salle de bain :
"tom j'ai fini ma douche, tu fais quoi"
"rien tata je vais aller me coucher"
"ok ba la chambre d'amis et déjà prête" "merci bonne nuit" sur cette petite conversation je monte me coucher
01h25 je me réveille et me dirige vert les toilette, je descends a la cuisine boir un vert d'eau en sortant, j'apersoie stéph qui vien vert la cuisine, dans son débardeur qui fait resortire ces petits seins, une érection se forme sous mon peignoir ce qui le laisse s'entrebâiller, stéph se retourne et apersoie le bouts de mon sexe qui dépasse du peignore et un léger sourire se forme sur ces lèvres, je fis mine de ne rien voire ne remonte vers ma chambre.
5 minutes après j'entends stéph qui toque à ma porte
"ouai ques qui ya"
"Sava mon tom"
"ba oui nikel tata pourquoi"
"comme sa pour rien", elle ses leve et se dirige verte la porte avant où je l'interpele
"heu tata tu peux venire" elle sas soi sur le bord du lit et me demande ce qu'il y a :
"ques que ta"
"...heu alors je sais pas comment te dire sa...fou, JE T'AIME TATA"
"ba oui moi aussi mon tom"
"non tu n'as pas compris, je suis amoureux de toi"
"hein quoi ..... comment sa"
"oui je suis dingue de toi"
"mais, mais c pas possible je suis l'amie de ta mere et tu es comme mon neveu pie on a plu de 20 ans d'écart, c'est, ce n'est pas possible"
"si je suis fou de toi tu me rends dingue, j'ai envie d'être avec toi, de sentier ton odeur, ta chaleur, ton corps contre le mien, j'ai tout le temps envié de toi de te prendre sauvagement, tendrement"
Là d'un pa cadencé elle partis dans le couloir, elle tournait en rond en répétant "non ce n'est pas possible, ce n'est pas POSSIBLE" . Un quart d'heure après je m'endormis.
Le lendemain elle fait mine d'avoir oublié toute cette histoire pendant le petit déjeuner et elle partit sa douche, moi decider de ne pas en rester là, je la suivie à la salle de bain sans quelle me vois, j'ai tendu quel allume l'eau est quelle monte dans la baignoire pour défaire mon peignoir et entrer dans la salle de bain.
D'un coup je monte dans la baignoire sans rien dire ce qui la fit se retourner en sursaut :
"wahhh, mais ques que tu fais le tom" "j'ai envie de toi, maintenant"
"mais non tom c pas possible sa, aller sort de la"
"NON" dis-je d'une voie grave en l'attrape par la taille, tendis qu'elle esseille de me repousser en vain, je la colle contre moi et commence a l'embrassaient lengouresement pendants que ma main descend vers son bas ventre.
"non lâche moi je te dis"
la serrant de plus en plus fort, elle commenca à se laisser faire. Ma main se posa sur sa petite chatte toute mouiller et commenca des petits va et vien, puis j'insère un doigt, puis deux, elle aime ça, s'agrippe contre moi et pousse de légers gémissements, elle est toute chaude et me glisse un mot à l'oreille "prend moi" Nis une Nis deux je bondis sur l'occasion
"d'accord tata je vais bien te baiser" sur ces mots je la leve par les cuisses et l'empale sur la bite tendue à son maximum telements elle m'exite.
"je vais t'éclater la chate tata"
"vasi mon tom"
je la baise en profondeur et m'arrête avant de jouir, je la retourne est la prend par le cul, c'est serré et je peine à rentrer, mais en poussants j'arrive peut à m'insérer dans son petit cul.
"tu va prendre cher ma tata salope"
"en vasi défonce-moi"
"je vais t'éclater le cul" sur ces mots j'accelere mais va et vien, elle m'arrête à temps.
"attend je veux que tu te vide dans ma bouche"
"vien grosse pute" elle commence à me sucer de plus en plus vite, et paf je me vide dans sa bouche qui coule sur ses seins, elle en avale le plus possible et fini de nettoyer ma bite avec sa langue. On finit de se doucher, elle me raccompagne à la et me parle a l'oreille
"a bientot mon tom"
"a bientot ma grosse cochonne"
"j'ai tellement aimer ta bite"
"j'aime tellement aimé ton pti cul ma tata pute"
On se sépare sur cette disuction et depuis nos rapport son redevenu comme avents a mon grand déséspoire.....


Posté par El bitas à 13:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]